Tendances de l’immobilier neuf à Annecy

Tendances de l’immobilier neuf à Annecy

Le bord du Thiou a cote du lac annecy

Le 19 janvier 2020, Annecy a été élue ville où l’on vit le mieux en France, juste devant Bayonne et La Rochelle. Son cadre de vie, son patrimoine ainsi que des projets ambitieux devraient maintenir la Venise des Alpes dans une belle dynamique, sans compter que le contexte est plus que jamais propice à l’achat. De quoi attirer l’attention de nouveaux investisseurs en quête de biens immobiliers neufs.

Une offre et des prix qui augmentent dans un contexte de recul des réservations

Annecy, un cadre de vie privilégié

Un classement a récemment placé Annecy en tête des villes de France où il fait bon-vivre. L’étude prend en compte différents critères : l’éducation, les commerces et services, la solidarité, la sécurité, les transports, les sports et loisirs, la qualité de vie ou encore la santé. Autant d’atouts qui jouent en faveur de celle que l’on surnomme la Venise des Alpes. Située en bordure de lac, à moins d’une heure de Genève, à proximité des montagnes et de leurs pistes de ski, Annecy a beaucoup à offrir à ses habitants.

Une offre croissante et des prix en augmentation

Annecy est connue pour être une ville au marché immobilier pratiquant des prix élevés. Après avoir légèrement baissé depuis 2015, les tarifs au mètre carré ont recommencé à augmenter. Fin 2019, le prix moyen au mètre carré pour les logements collectifs était de 4 347 euros (soit une augmentation de 1,2% par rapport à l’année précédente). L’offre a, quant à elle, augmenté de 5% par rapport à fin 2018. Les acheteurs sont donc bel et bien en position de force.

Des réservations en recul

Fin 2019, les investissements ont nettement diminué dans la région : 30% de moins que l’année précédente. Un chiffre à relativiser tout de même, puisque le deuxième trimestre 2019, ayant enregistré un nombre important de mises en vente, vient tempérer ce troisième trimestre. En définitive, fin 2019, les ventes de logements neufs n’étaient en recul que de 12% par rapport à l’année précédente à la même période dans la région. Sur le Grand Annecy cependant, on enregistre bel et bien une baisse importante des investissements : -32% par rapport à 2018.

Annecy, une ville à fort potentiel

Les quartiers les plus prisés

Parmi les quartiers les plus prestigieux à Annecy : Annecy-le-Vieux et le Triangle d’or. Situé sur les hauteurs de la ville, le premier est particulièrement prisé par les investisseurs. Pour un logement neuf, il faudra compter plus de 4 800 euros par mètre carré. Du côté du Triangle d’or, le mètre carré coûte quant à lui parfois près du double : les biens immobiliers neufs y sont rarement mis en vente, et partent très vite. Quant aux bords du lac, les biens immobiliers neufs y sont aussi parmi les plus chers des alentours.

Sur quels quartiers miser pour l’immobilier neuf ?

Face à des prix élevés, quels sont les quartiers annéciens sur lesquels miser pour investir dans l’immobilier ? Pour des tarifs au mètre carré plus accessibles, les investisseurs devront miser sur la périphérie, ou tout du moins, s’éloigner du centre. Entièrement revalorisé, le quartier de la gare représente de belles opportunités d’achat, notamment des appartements neufs à prix encore abordables. Les investisseurs en quête d’un bien immobilier à rénover y trouveront aussi des perles rares, à des prix défiant toute concurrence. En ce qui concerne les maisons neuves, habitat préféré des Français selon une récente étude Century 21, un choix devra être fait de la part de l’investisseur entre autoconstruction ou programme immobilier en VEFA.

Des opportunités d’achat en périphérie

Annecy est par ailleurs portée par de nombreux projets ambitieux. Différents éco-quartiers sont en train de voir le jour : celui des Passerelles à Cran-Gevrier, à proximité du centre-ville ; Vallin-Fier, au nord de la commune, est en cours de construction ; et enfin celui de Pré Billy, dont les travaux ont débuté en 2019. Points communs de ces différents quartiers : beaucoup d’espaces verts, des établissements scolaires réhabilités, de nombreuses liaisons cyclables, des bilans énergétiques positifs, des commerces de proximité et des équipements publics pour chacun. Une manière écoresponsable de répondre au besoin de logements neufs. Les prix, quant à eux, permettront au plus grand nombre de pouvoir investir.

Entre ville et campagne, Pringy, Metz-Tessy ou encore Argonay sont quant à elles de petites communes également attractives pour un investissement immobilier. Seule Seynod reste encore un peu en retrait, bien que les prix pratiqués au mètre carré y soient avantageux.

Ville au cadre de vie sans pareil, Annecy ne se repose pas pour autant sur ses acquis. L’agglomération travaille à rendre sa périphérie attractive, en s’engageant dans une démarche durable avec trois éco-quartiers. L’objectif est de répondre à la demande en logements neufs, pour des investisseurs qui n’auraient pas nécessairement les moyens d’acheter dans les quartiers les plus prestigieux. Résultat, le contexte y est plus que jamais propice pour investir dans un bien immobilier : l’offre de logements augmente et les prix sont encore abordables mais promettent d’augmenter. De quoi s’assurer d’effectuer un investissement rentable, à long ou moyen terme.

serge

    Les commentaires sont fermés.