Ouvrir son commerce à Annecy : 3 choses à savoir

Nichée au cœur des Alpes, la ville d’Annecy offre aux visiteurs une multitude d’attraits grâce à sa géographie, sa culture, mais également à travers ses multiples boutiques. Avec son centre-ville qui reste très actif, cette cité est préférée par de nombreux commerçants, mais également par des magasins de renommée internationale. Si ces commerces contribuent donc à assurer la notoriété de la cité, leur installation n’est pourtant pas une chose aisée. Elle exige le respect de plusieurs critères importants. Vous envisagez d’ouvrir votre boutique dans cette ville ? Voici ce qu’il faudrait savoir avant de se lancer dans l’aventure !

Les prérequis

Avant la mise en place d’un commerce dans la ville d’Annecy, il existe plusieurs étapes importantes à franchir. En effet, après l’idée d’entreprise et le choix du domaine dans lequel il faut développer ses activités, il faut également réunir le capital nécessaire au démarrage. Si cette phase inquiète de nombreuses entrepreneurs, elle est facilitée par l’agence Actimo qui accompagne de nombreux promoteurs pour réunir les fonds de commerce à Annecy.

Au-delà des inquiétudes financières, l’agence accompagne également les créateurs d’entreprise tout le long du processus de mise en place de leur commerce. De la recherche du local le plus indiqué à la rénovation des équipements pour les adapter aux nouvelles normes, elle est présente à chacune des étapes nécessaires à l’ouverture du magasin. Sa connaissance du droit du commerce fait d’elle un allié idéal pour la finalisation des différents contrats.

Le choix du cadre idéal

Il dépend généralement du type d’activités à effectuer. Il faut pour cela s’appuyer sur une étude du marché qui permettra de déterminer le quartier le plus adapté aux produits proposés. Il est également important de tenir compte de plusieurs commodités telles que la proximité des parkings, des transports en commun et même la largeur de la rue.

Les formalités d’immatriculation

Pour ouvrir son commerce dans la ville d’Annecy ou dans les environs, il faut fournir au centre de formalité des entreprises :
  • La liasse de micro-entrepreneurs imprimée en deux exemplaires signés ;
  • La copie de la carte d’identité ou du passeport pour les Français et les ressortissants de l’UE, la copie du titre de séjour pour les étrangers ;
  • Une autorisation d’émancipation pour les mineurs ;
  • Une justification de la jouissance des locaux où est installée l’entreprise (une facture de téléphone ou d’électricité au nom de l’entrepreneur) ;
  • Une déclaration sur l’honneur de non-condamnation faisant apparaitre la filiation ;
  • Une justification de l’origine des fonds de commerce qui varie selon le fait que ce soit par donation, par achat, par succession, par gérance, ou même par cession.
Il est important de rappeler que les personnes mariées sous le régime de la communauté de biens doivent ajouter l’attestation de délivrance d’information donnée au conjoint. Elle permettra de vérifier qu’il est informé à propos des conséquences liées aux dettes contractées dans l’exercice de la profession.

Comments are closed.