Où investir en France en 2017 ?

Investir dans un bien immobilier est aujourd’hui au sein de l’actualité. Les taux d’intérêt des prêts immobilier sont historiquement bas, l’accès aux primo-acquéreurs est facilité par le prêt à taux zéro, et de nombreuses lois proposent des moyens de défiscalisation sympathiques : chacune des raisons sont bonnes pour investir en France en 2017.

Dans quelles villes investir en France ?

Lorsqu’on décide d’investir, de nombreux facteurs entrent en compte, notamment le choix du lieu. Où investir dans l’immobilier ? Quel domaine sera plus intéressant qu’un autre ? Ce sont des questions que posent la totalité des acquéreurs, pour faire le choix le plus judicieux en fonction de leur projet. Nous vous proposons de sélectionner les villes les plus avantageuses en terme d’investissement, pour vous aiguiller dans votre enquête d’achat immobilier.

Bordeaux

Le chef-lieu de la région Aquitaine se trouve en première place du top cinquante des villes où investir en 2017. Son attractivité et son dynamisme professionnelle ne cessent de conquérir les investisseurs. La ville ne sera plus qu’a 2h05 de la capitale, en vous rendant sur une ligne à grande vitesse. La municipalité s’est en outre établie l’objectif ambitieux d’accueillir 50000 habitants à l’horizon 2030. Elle a donc engagé de nombreuses projets de changement dans le nord, aux Bassins, dans le sud, entre la gare Saint-Jean et les communes de Bègles et Floirac, ou bien encore sur la rive droite de la Garonne, avec l’éco-quartier Brazza.

Montpellier

Les affaires reprennent à Montpellier. 8ème commune de France par ses habitants intra-muros, la ville répond de mieux en mieux aux envies de sa progression démographique, en créant de nouvelles zones d’aménagement. C’est un lieu d’investissement très pratique, qui a de belles perspectives de plus-value. Depuis début 2016, le secteur de l’immobilier est relancé au sein de la cité. Après des mois de construction effrénées, d’aménagement, certains quartiers sont devenus très attractifs. De plus, Montpellier jouit d’une qualité de vie plaisante, où il fait bon habiter et y travailler. La population étudiante y est nombreuse et représente un vrai point fort pour l’investissement locatif dans des petites surfaces. Lorsqu’on décide d’investir, de nombreux facteurs entrent en compte, notamment le choix du lieu.

Lyon

Lyon reste une valeur sûre à l’heure actuelle, car l’agglomération bénéficie d’un beau dynamisme professionnelle. Il fait toujours bon investir au sein de la cité des Lumières, entre les enseignes qui y affluent, les emplois qu’elle offre et les grands projets d’aménagement menés actuellement ( Confluence, Gerland, La Part-Dieu… ). Lyon reste une grande métropole internationale, les investisseurs en sont bien conscients.

Strasbourg

Strasbourg revient en force, avec un marché en reprise. La crise avait beaucoup touché le secteur immobilier strasbourgeois, en revanche, aujourd’hui la situation paraît s’arranger pour la capitale du Grand Est, autant au niveau du neuf ou de l’ancien. Les taux de prêt ne sont pas étrangers à cette reprise. Nous constatons dernièrement une forte demande locative au sein de la cité de Strasbourg.

Toulouse

Selon Seloger, la ville Rose serait la plus sûre des villes ou investir en France. Les enseignes sont attirées par sa démographie grandissante et ses nombreux pôles d’activité. Son marché immobilier ne peut que bien s’en porter, avec une importante reprise de transactions et des prix plutôt stables. Les quartiers de Toulouse où il fait bon investir sont les Carmes, Capitole ou Saint Etienne. La population y est très jeune. De belles opportunités immobilières sont à saisir dans le faubourg des Minimes, Borderouge et Croix Daurade.

Nantes

Nantes surprend par sa vitalité au niveau professionnelle. Elle attire de nombreux étudiants, hommes seuls et jeunes couples car les prix de l’immobilier y sont relativement accessibles. À deux pas de la gare TGV, un appartement de 29 m² à 128 k € offre 3,2 % brut de rendement. Dans le faubourg de Procé, les investisseurs peuvent compter sur un rendement de 2,7 % brut pour un appartement de 25 m² au prix de 130 000€. À Rezé, nous pouvons avoir un rendement de 3,7 % brut pour un appartement de 40 m² qui s’affiche à 148 k €. Un 3 pièces de 63 m² au prix de 219 000 € avoisine un rendement de 3,4 % brut. La capitale du grand ouest séduit de part son exposition géographique et son bassin de travail. Nantes a établi pour la période 2010-2016 un Programme Local de l’Habitat ( PLH ) pour relancer la construction d’appartements et de maisons sur les 24 communes. L’objectif était de bâtir 5000 biens entièrement neufs chaque année, ce qui a développé sensiblement l’attractivité de plusieurs communes.

Comments are closed.